8 astuces pour réduire son empreinte numérique

Saviez-vous que notre empreinte de carbone numérique est responsable, à l’échelle mondiale, de 4% des émissions de gaz à effet de serre ? Celle-ci ne cesse d’augmenter chaque jour. On estime d’ailleurs que d’ici 2025, l’empreinte de carbone numérique doublera.

Naviguer intelligemment sur le net et utiliser des appareils numériques de manière durable, permettront de limiter celle-ci. Comment faire ? Voici 8 gestes simples, qui permettront de réduire notre empreinte en quelques « clics ».

Réduire son empreinte numérique

1. Nettoyer sa boîte mail et se désabonner des newsletters

Il est conseillé de nettoyer sa boîte mail et de vider sa corbeille de manière régulière. Des gestes très simples et pourtant efficaces. Supprimer 30 mails correspond à une économie de 24h de la consommation d’une ampoule, et supprimer 1000 mails équivaut à une diminution de 10kg de CO2. La pollution numérique est une notion encore floue pour nombre d’entre nous. Cependant, il est important de veiller à ce que chacun soit au courant de celle-ci.

Faire le tri de ses mails, c’est aussi se désabonner des newsletters qu’on ne lit pas. Chaque heure, 10 milliards de mails sont envoyés, et plus de 80% de ceux-ci ne seront d’ailleurs jamais ouverts. Cela équivaut à 4000 aller-retours en avion, entre Paris et New York. Autant dire qu’il s’agit d’un désastre écologique facilement évitable.

2. Réduire sa consommation de streaming

1% des émissions globales de CO2 sont causées par le streaming. Et oui, Netflix et YouTube ne sont malheureusement pas favorables à la diminution de notre empreinte numérique, ils représentent 60% du trafic Web. Prenons un exemple, la saison 3 de la série Stranger Things, qui a fait 64 millions de vues, correspond à 189 000 tonnes de CO2. Une comparaison pour le moins étonnante, mais véritable. Pour remédier à cela, il est préférable de télécharger ce qu’on souhaite regarder et écouter. Ou alors, pourquoi ne pas lire un bon livre ?

3. Bloquer la lecture automatique des vidéos et réutiliser ses recherches

Empêcher une lecture automatique des vidéos permet de diminuer la consommation d’énergie. Que ce soit sur YouTube, Facebook ou encore Netflix, il est possible de bloquer cette fonction facilement.

Pour pouvoir réutiliser ses recherches et diminuer notre activité sur les moteurs de recherche, il est préférable d’utiliser l’historique de nos consultations ou de créer des favoris dans le navigateur. Un autre moyen est d’encoder directement l’adresse du site sur lequel on souhaite se rendre. Pour lancer de nouvelles recherches, il est conseillé de réaliser une demande précise, avec des mots clés. Utiliser des raccourcis permet d’utiliser 4 fois moins d’énergie et de gagner beaucoup plus de temps au travail, par exemple.

4. Activer la protection contre le pistage

Refuser les Cookies Web sur chaque site que l'on visite est un premier pas. Sachez qu'il est possible d'activer la protection contre le pistage, ce qui permet au navigateur de protéger vos données personnelles. Par conséquent, les réseaux publicitaires, ainsi que les traqueurs tiers ne pourront pas traquer celles-ci lorsque nous visitons un site web. Un petit geste qui permettra de vous protéger tout en faisant des économies d’énergie.

5. Utiliser un moteur de recherche alternatif

Utiliser un moteur de recherche solidaire permettra de favoriser le financement de projets locaux et durables, grâce à l’argent qui sera récolté à l’aide de liens sponsorisés. Lilo (moteur de recherche français) et Ecosia par exemple, sont des moteurs de recherche solidaires et responsables, qui pourront jouer un rôle dans la diminution de votre empreinte numérique.

6. Privilégier le stockage local au cloud

Pour réduire les émissions liées au stockage des fichiers dans les datas centres, il est intéressant de stocker nos documents sur nos appareils existants. En effet, les stockage externes, tels que le cloud, augmentent l’empreinte numérique de carbone. Autant profiter des espaces de stockage local qui sont déjà disponibles sur nos ordinateurs et nos smartphones. Comment faire ? En désactivant le stockage cloud, par exemple pour les photos de nos smartphones.

7. Gérer la consommation d’énergie de ses appareils

Éteindre nos appareils numériques, lorsque nous faisons une pause ou lorsque nous ne les utilisons plus, permettra de limiter la consommation d’énergie. Gérer la consommation des appareils, c’est aussi baisser la luminosité de nos écrans ou appliquer le mode sombre. En effet, diminuer la luminosité du moniteur de 100% à 70%, permettra d’économiser jusqu’à 20% de la consommation d’énergie de notre appareil. Appliquer le mode sombre à un smartphone par exemple, prolongera la durée de vie de la batterie, grâce aux pixels plus sombres. Un geste à la fois bon pour notre environnement et pour nos yeux.

8. Prolonger la durée de vie des appareils numériques

Pour ce faire, il est intéressant de privilégier la réparation des appareils numériques. Ou encore, avoir recours à la vente d’occasion, au troc ou au don. Les appareils reconditionnés sont aussi très intéressants pour diminuer notre empreinte numérique. Lorsque nous ne nous servons plus de notre appareil, nous pouvons le recycler, car de nombreux composants sont recyclables.

Et vous, quels gestes appliquez-vous déjà au quotidien ? Lesquels allez-vous mettre en place ?

Ajouter un commentaire

Seul les utilisateurs enregistrés peuvent poster leurs commentaires

Cliquez ici pour vous enregistrer

Haut de la page